Somewhere in Yukon!


Pas de commentaire

Here is my last video editing . The pictures are not mine but friends asked me to make an editing with pictures they took during their flights last year. Don’t miss the Dempster views on the second part!

So it means that now it’s my fly area!!

Nouveau logo, nouveau matos!


Pas de commentaire

Et oui quand on regarde les videos de pro et les siennes on cherche à comprendre comment s’améliorer et on on comprend vite que cela nécessite d’avoir un peu de matos. La GO Pro c’est bien… mais on voit vite les limites! Alors oui j’ai craqué, désormais je filme avec le tout nouveau boitier Panasonic GH5 qui permet entre autre de filmer en 4K 60fps, de en Full HD à 186 fps! et surtout il permet d’obtenir des images typées plus ciné et de jouer sur la profondeur de champ avec de jolis objectifs qui vont bien avec! J’adore également mon stabilisateur Ronin M qui permet littéralement de faire voler la caméra: quel jouet!

Pour tester cela, j’ai filmé pendant une après midi un ami Michael Deloye, qui lui, cherche à progresser en voltige de parapente: voila le résultat avec la ville de Genève et le lac Léman en arrière plan! Accrochez vous!

Rien à voir donc avec le Yukon, mais qui sait? peut etre qu’on se refera le même shooting avec les paysages du grand nord en arrière plan! Mika motivé? Ou d’autres? des skieurs de pente raide?

Nouveau logo!


Pas de commentaire

C’est officiel, j’ai désormais un logo! Merci à Ariane Zanatta pour son travail et son professionalisme. Ariane se lance en freelance en tant que graphiste si vous etes intéressés!

yukan-logo-noir

L’hiver: le VRAI Yukon!


Pas de commentaire

J’ai passé le mois de mars dernier au Yukon. La bas, les températures atteignaient facilement les -35°. J’ai ainsi pu tester mon drone dans des conditions extrêmes! On ne s’en rend pas vraiment compte sur les images mais filmer avec un drone par ces températures nécessite un peu d’organisation!

  • d’abord il faut allumer l’appareil au chaud pour faire préchauffer les batteries (mieux vaut éviter de se retrouver à vide en plein vol!) Pour exemple mes batteries de go pro chargées à bloc se vidaient en à peine 5 minutes par -35°!
  • ensuite lorsque vous filmez, il faut utiliser un écran tactile (souvent votre téléphone) ce qui nécessite de retirer ses gants! Croyez moi au bout de 5 minutes de vol on repose vite l’appareil!! J’ai bien cru perdre quelques doigts alors que je ne suis pas trop frileux!
  • Enfin ou bout d’un certain temps, les moteurs ou hélices gèlent ce qui fait que le drone se déplace seul sans qu’on lui demande bref, il devient vite incontrolable ce qui m’a valu un petit crash à basse altitude et un jeu d’hélices à remplacer…

Voila je vous laisse admirer les paysages magnifiques!

Premiers essais avec mon drone


Pas de commentaire

J’ai décidé « d’investir » dans un drone! Cet achat m’a paru comme nécessaire pour obtenir des vues aériennes. Vu du ciel, tout parait plus beau!

J’ai choisi le Mavic pro de la marque Dji. Pourquoi celui ci? Tout simplement parce qu’il ne pèse que 750g et ne tient pas plus de place qu’une bouteille d’eau dans un sac tout en produisant des images 4K parmis les meilleures que les drones puissent fournir.

J’ai été bleuffé par le concentré de technologie de cet appareil: stabilisation par GPS, détection d’obstacles, vol en cercle, stabilisateur de caméra au top, vol à 7km de la télécommande! bref une tuerie!

Le seul problème vient de la réglementation qui devient assez complexe et lourde pour faire voler ces appareils (à prendre en compte si vous êtes tenté!)

2 petites vidéos rapides réalisées pour tester ce nouveau matériel en ski de rando ou en trail

Retour au Yukon!


Pas de commentaire

Nouvelle vidéo, plus rapide cette fois. On voit ici l’utilisation de la go pro toujours uniquement mais montée avec un stabilisateur qui donne un aspect beaucoup plus pro!

C’est également la première fois que j’utilise le logiciel Da Vinci Resolve pour la correction colorimétrique.

Qui suis-je?


Pas de commentaire

Je me prénomme Yannick. Autodidacte, je suis depuis longtemps passionné par le montage vidéo. C’est surtout la volonté de partager mes expériences avec les autres qui me pousse à réaliser ces montages, notamment lors de mes voyages ou de mes pratiques sportives. J’ai lentement progressé puis investi dans du matériel vidéo pour essayer de faire vivre des émotions à ceux qui regardent mes vidéos. Selon moi, un montage réussi est une alchime entre les images, le rythme et la musique qui doivent ensemble procurer des émotions. Attiré depuis toujours par les grands espaces sauvages j’ai rapidement voulu essayer de faire découvrir à mes amis ces paysages que j’aime tant. Puis la découverte du parapente, des paysages vus du ciel, des amis et des valeurs qui vont avec ce sport ont été un accélarteur de motivation pour la réalisation des montages vidéos. Les premières go pro! Et l’envie de faire partager ces magnifiques vues à tous ceux qui n’osent pas voler! Beaucoup pensent que ces caméras embarquées ne sont que des objets pour mégalomanes. Pas pour moi! c’est plutot les autres que j’aime mettre en avant, tous ceux qui font des choses que je n’ose pas faire ou que je ne suis pas capable de faire, des choses qui me font rêver, des exemples que j’ai envie de montrer au monde entier. La vidéo est aussi un moyen d’illustrer mon dicton préféré: la vie commence là où s’arrête notre zone de confort. Je connais tellement de gens malheureux, non pas parce qu’ils leur manquent de l’argent ou du temps, mais parce qu’ils n’osent pas franchir cette frontière invisible qui leur fait peur, celle qui vous sort de vos habitudes mais qui vous fait découvrir la vie tout simplement! Enfin j’aimerais remercier des personnes qui m’ont donné envie de progresser dans ce domaine Jean Baptiste Chandelier, Matthieu Rivoire par exemple…